DEVENIR ASSISTANT ACCÈS CLIENT

ISF, ce que prévoient les différents candidats à l’élection présidentielle de 2017

La campagne électorale bat son plein, et les candidats rivalisent d’imagination pour attirer les électeurs. S’il n’est pas au centre des débats, l’ISF a toutefois été abordé par les différents prétendants à la magistrature suprême. Voici les principales propositions en la matière.

François Fillon

Le candidat des républicains veut purement et simplement supprimer l’ISF qui, pour lui, favorise l’exode fiscal des gros patrimoines et pénalise l’économie.

Toutefois, cette proposition radicale doit être mise en perspective. En effet, cela fait des années que la droite envisage la suppression de cet impôt, mais personne n’est allé jusqu’au bout de ses intentions (hormis Jacques Chirac qui avait supprimé l’impôt sur les grandes fortunes en 1986, qui avait été rétabli par François Mitterrand deux ans après).

Nicolas Sarkozy, par exemple, avait diminué les taux applicables et institué le bouclier fiscal (le total des impôts payés ne pouvait excéder 50% des revenus perçus).

Emmanuel Macron

Si Emmanuel Macron, le candidat du mouvement « en marche » ne veut pas supprimer à proprement parler l’ISF, il veut réduire son assiette et transformer celui-ci en « impôt sur la rente immobilière ».

Ainsi, afin de « privilégier le risque face à la rente », il souhaite que l’impôt de solidarité sur la fortune ne soit calculé que sur la valeur du patrimoine immobilier.

Les valeurs mobilières seraient donc exclues de l’assiette et Monsieur Macron a indiqué qu’il maintiendrait l’abattement de 30% sur la résidence principale et l’exonération portant sur les œuvres d’art.

Benoît Hamon

Le candidat socialiste veut créer un impôt sur le patrimoine unique, issu de la fusion entre la taxe foncière et l’ISF et visant à financer partiellement le revenu universel. Son champ d’application sera beaucoup plus large et ainsi, la plupart des contribuables disposant d’un patrimoine seront concernés.

En outre, comme pour l’ISF, les dettes seront déduites du patrimoine taxable.

Globalement, Benoît Hamon veut augmenter la fiscalité pesant sur les hauts revenus et les grands patrimoines.

Marine Le Pen

Le Front national veut créer un impôt unique sur le patrimoine, issu de la fusion entre l’ISF et la taxe foncière.

Les modalités de cette fusion ne sont pas encore précisées.

Découvrez nos offres d’aide à la déclaration fiscale :

Nous avons bien reçu votre demande d’information.Notre conseiller clientèle vous rappellera conformément à votre souhait.Nous vous remercions de votre confiance ! L’équipe Officéo

En poursuivant votre navigation, vous acceptez I'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.

En savoir plus
Nous avons bien reçu votre demande d’information.Notre conseiller clientèle vous rappellera conformément à votre souhait.Nous vous remercions de votre confiance ! L’équipe Officéo