Travailler et conserver sa pension de retraite

La pension de retraite est une assistance sous forme de soutien financier attribué à une personne qui a effectué son service professionnel à partir d’un certain âge. Cela n’empêche pas au retraité d’exercer un autre métier et de cumuler ses revenus et sa pension en même temps.

Les démarches à effectuer

S’engager dans une nouvelle profession nécessite quelques démarches à suivre pour une personne qui perçoit sa pension de retraite. Il est donc tenu d’informer l’organisation qui se charge du versement dans un délai d’un mois après le début des activités.

Il fournira ainsi des documents concernant son métier à titre d’informations et joindra d’autres renseignements utiles si nécessaires. Le concerné doit ainsi donner à titre indicatif, le nom et l’adresse de ses employeurs. Il doit également inscrire la date de la reprise de fonction et préciser le montant ainsi que la nature de ses revenus.

Il sera important de noter l’organisme se chargeant de la Sécurité sociale et de présenter les bulletins de salaire. Sinon, pour tous les cas, il est toujours utile de présenter des pièces justificatives sur les revenus perçus.

Cumuler la totalité des revenus

Le cumul des revenus est possible en fonction du type d’activité effectué, mais également des conditions d’âge. En effet, le retraité qui exerce encore une activité professionnelle peut accumuler la totalité de ses revenus, mais aussi de son allocation de retraite s’il est salarié. Il est également possible d’amonceler la totalité si le concerné exerce une activité professionnelle libérale.

L’accumulation peut s’effectuer et ne dépend plus de l’activité si les conditions d’âge de retraite sont respectées. C’est plus précisément le cas lorsque le retraité a l’âge légal pour partir en retraite, et qu’il a approuvé et fixé les trimestres pour saisir une pension complète. L’âge qui permet de percevoir un taux plein est à partir de 65 ou 67 ans, ce qui facilite le cumul des revenus.

Cumuler les revenus de manière partielle

Le retraité peut exercer de nouvelles activités professionnelles et bénéficier en même temps de l’allocation retraite. Il peut également reprendre le travail antérieur avant son départ et effectuer une demande relative à cette situation. Cette procédure se fait six mois après la date d’effet de la rente pour pouvoir bénéficier de la totalité de ce qui lui est dû.

Il arrive que le bénéficiaire d’une pension alimentaire ne soit pas en mesure de remplir les conditions nécessaires pour un cumul total, ce qui ouvre d’autres perspectives. Il peut donc cumuler ses revenus de manière partielle.

Cela repose sur un seul et même principe : le cumul de ses propres revenus et de son allocation doit être inférieur au salaire d’activité perçu avant la liquidation des rentes. Dans le cas contraire, leur versement sera suspendu, autrement dit, si ces conditions ne sont pas respectées.

De l’aide pour remplir votre déclaration d’impôt avec Officeo