Taxe d’habitation et locaux inoccupés

Une majoration de 20% de la taxe d’habitation peut être votée par les collectivités territoriales pour les logements non affectés à l’habitation, situés dans les zones géographiques où est instituée la taxe annuelle sur les logements vacants (zones dites « tendues » en matière de logement).

De l’aide pour remplir votre déclaration d’impôt avec Officeo