Les retraités polypensionnés

Si vous avez eu des emplois successifs dans les secteurs privés et publics, vous avez surement cotisé auprès de plusieurs caisses de retraite. Dans ce cas, en tant qu’assuré dit « polypensionné », vous percevrez une pension provenant de chacune d’entre elles. Ainsi, il est impératif de comprendre les processus pour disposer de cet avantage ainsi que son fonctionnement.

Demander ses différentes pensions

Dans le secteur privé, la demande de retraite ne peut se faire qu’auprès de la caisse dont relève le dernier lieu de travail du futur pensionné. C’est cette dernière qui s’occupera, par la suite, de la transmettre aux autres administrations concernées.

Il faut que l’intéressé remplisse un formulaire de demande de retraite personnelle de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) s’il a dernièrement été :
- Salarié du régime général ;
- travailleur indépendant ;
- agent non titulaire de la fonction publique ;
- fonctionnaire depuis moins de 2 ans ;
- salarié ou non-salarié du régime agricole.

En ce qui concerne le secteur public, si l’individu a travaillé comme fonctionnaire depuis au moins 2 ans, il doit s’adresser au service du personnel de l’organisation.

Le montant de la pension de base n’est pas le même pour toutes les caisses auprès desquelles le futur retraité a cotisé. Il varie selon les formules de calcul adoptées par chacune d’entre elles. Le montant total est obtenu à partir de l’addition des sommes accordées par chaque administration.

Pour faire valoir vos droits à la retraite, vous pouvez procéder à un bilan de carrière, une reconstitution complète de votre carrière (calcul des points de retraite..) : postes, rémunérations, etc. Votre Assistant Privé Officéo rassemble et classe pour vous ces documents d’une importance cruciale (CRAM, CNAV) afin de préparer en toute sérénité votre retraite.

Pour en savoir plus, voir notre service d’aide à la reconstitution de carrière

Le fonctionnement de la retraite polypensionné

À partir de l’année 2004, pour placer l’ensemble des régimes de retraite à hauteur du régime général de la Cnav, le calcul de la retraite polypensionné a été simplifié. C’est aussi le cas des réformes adoptées durant cette année et qui ont la même finalité. Même si des mesures ont été prises pour faciliter le calcul, celui-ci est encore assez compliqué.

Si la personne concernée a versé dans les divers régimes du secteur privé, l’opération commence à partir du nombre de trimestres cotisés. Dans ce calcul, le principe consiste à prendre les vingt-cinq meilleurs salaires annuels pour l’ensemble des institutions. Il va se centrer sur les employés, les commerçants, les artisans, les travailleurs indépendants…

Dans le secteur privé, il faut avoir cotisé 162 trimestres en 2011 pour pouvoir partir à la retraite. De plus, la majorité des régimes de ce secteur sont affiliés au régime général. Cette règle est aussi valable pour demander une pension à taux plein.

Pour obtenir des pensions retraites polypensionnées, quelques démarches doivent être suivies. Comme il a été dit précédemment, il faut avant tout justifier d’une cotisation supérieure ou égale à 162 trimestres. Ensuite, ce chiffre sera réparti en fonction de chaque régime afin de déterminer le nombre d’années évalué sur les meilleurs salaires annuels. Il sera utilisé pour établir le salaire moyen de l’intéressé.

De l’aide pour remplir votre déclaration d’impôt avec Officeo