Les différents imprimés

Le système français d’impôt sur le revenu est déclaratif. Ainsi, les contribuables doivent mentionner sur des imprimés spécifiques les revenus qu’ils ont perçus l’année précédente.

Parmi les imprimés susceptibles d’être remplis, on trouve :

  • la déclaration 2042, soit la déclaration générale d’impôt sur le revenu, généralement préremplie, et qui contient des rubriques relatives à la situation familiale du contribuable (afin de déterminer le quotient familial), à certaines catégories de revenus (comme les traitements et salaires) ou à certaines charges déductibles ou ouvrant droit à crédit ou réduction d’impôt,
  • la déclaration 2044, permettant de déterminer le revenu foncier net, lorsque le régime du micro foncier ne s’applique pas,
  • la déclaration 2042 C PRO, dans laquelle seront déclarés les revenus des activités non salariées (BIC, BNC, BA)
  • la déclaration 2042 complémentaire, permettant, entre autre, de déclarer certains investissements défiscalisants (Scellier, Duflot, Malraux, Censi Bouvard...) ,
  • la déclaration 2074, relative à la détermination des plus values mobilières,
  • la déclaration 2042 IOM, concernant les investissements réalisés dans les DOM TOM (Girardin industriel et immobilier etc.)

Ainsi, la perception de revenus de sources diverses et la réalisation d’investissements ouvrant droit à crédit ou réduction d’impôt rendront très complexes les formalités déclaratives, puisqu’il faudra maîtriser de nombreux imprimés.

De l’aide pour remplir votre déclaration d’impôt avec Officeo